Fabrication Cabaude & Florelle
  • Post Gallery
  • Post Gallery
  • Post Gallery
  • Post Gallery
  • Post Gallery
  • Post Gallery
  • Post Gallery
  • Post Gallery
Découvrez l'envers du décor de la fabrication de nos sacs Cabaude & nos pochettes Florelle à base de toiles de cabines de plage, inspirés de l'univers marin et estivale de notre cité balnéaire !

Redonner vie aux toiles inusités des cabines de la plage iconique des Sables d’Olonne en les transformant en sacs de qualité et dans l’air du temps ?

C’est un concept unique imaginé par Jimmy Revzin, qui aux côtés de Ken Bréchet est directeur artistique de la marque À La Pendule. Fondée au printemps 2014 par Victor Noblet et Thibault Savary, l’entité place au cœur de son identité les symboles rétros sablais des années 1950, l’univers marin, entre châteaux de sable et planches de surf, en passant par le dialecte particulier teinté de patois indissociables aux Sables d’Olonne. Epuré, graphique, moderne, À La Pendule joue avec les souvenirs et les perceptions des différentes générations ayant humé l’air iodé du lieu et ayant souvent succombé à son charme.

L’idée qui a germé dans l’esprit de Jimmy lors d’une divagation en bord de mer, alors qu’il flânait sur l’incontournable promenade du remblai, promet justement la réunion du passé et du présent sablais. Précurseurs en la matière (c’est le cas de le dire), l’intention des concepteurs est de récupérer et recycler le matériau que constitue la toile des cabines de plage pour le transformer en un nouvel objet utile, un sac. Les tissus de fils de coton épais et résistants qui étaient destinés à être jetés retrouvent ainsi une véritable utilité dans la qualité supérieure qu’ils assurent à l’objet nouvellement créé.

La métamorphose accomplie conserve le côté authentique de ce qui a représenté l’essor de la station balnéaire rendue célèbre pour ses bains de mer dans les années 1950. Chaque sac est une pièce unique marquée de façon inimitable par le temps, brûlée par le soleil, piquée par le sel, délavée par l’eau, porteuse d’une multitude de nuances de couleurs. Une inscription à la main indique son numéro de série, ainsi que le nom de la concession qui possédait la toile. La technique artisanale de la découpe influe l’apparence finale du sac en faisant aléatoirement apparaître un morceau rayé blanc et bleu comme une toile aux teintes allant du orange vif au corail. La déclinaison des couleurs et l’apparence générale des produits est donc de façon tout à fait originale entre les mains du hasard.  

Novateur, le projet s’inscrit ainsi dans une démarche éco-durable mais aussi locale.

La conception se fait à l’aide des commerces de l’agglomération que le jeune duo de designers artistiques met à contribution. De la coupe à l’impression en passant par le montage ou les ajouts de doublures, sangles, fermetures, la création de ces pièces faites main est 100% made in Pays des Olonne, et l’étiquette à l’intérieur atteste d’une fabrication bien française.

Ces sacs incarnent de véritables morceaux d’histoire de la ville, faisant retraverser les jours à des toiles ayant entre cinq et cinquante ans d’âge. A la plage, mais aussi en ville, il sera possible aux amoureux des Sables ou de la mer d’arborer le sac Cabaude qui invite au voyage, ou bien la pochette Florelle, dotée d’une touche plus glamour puisqu’elle prend le nom de la vedette d’origine chaumoise des music-hall parisiens des années 1930. Les finitions soignées et de qualité, les fermeture à glissières YKK et les impressions graphiques aux motifs sablais ou marins en feront un souvenir bien solide des atmosphères estivales, à porter toute l’année.


Crédit Photos : Edouard Nicoleau
Atelier : Templi Cuir